Question : du 27 février 2015: 

Un dossier nous a été présenté en CE dernièrement. La Direction s’appuie sur une Etude qu’elle a sollicitée auprès d’un cabinet de consultant. 

Il faudrait nous en dire plus sur la nature du dossier en question mais a priori aucun texte ne peut vous permettre de contraindre la direction à vous transmettre l’intégralité du rapport d’expertise/de l’étude.
Reste que d’une manière générale, pour tout dossier d’information-consultation, les élus devront recevoir des informations de la direction, précises et écrites selon l’article L. 2323-3 du Code du travail :

L. 2323-4 :
Pour lui permettre de formuler un avis motivé, le comité d'entreprise dispose d'informations précises et écrites transmises par l'employeur et de la réponse motivée de l'employeur à ses propres observations.

Les membres élus du comité peuvent, s'ils estiment ne pas disposer d'éléments suffisants, saisir le président du tribunal de grande instance statuant en la forme des référés, pour qu'il ordonne la communication par l'employeur des éléments manquants. Le juge statue dans un délai de huit jours.

Cette saisine n'a pas pour effet de prolonger le délai dont dispose le comité pour rendre son avis. Toutefois, en cas de difficultés particulières d'accès aux informations nécessaires à la formulation de l'avis motivé du comité d'entreprise, le juge peut décider la prolongation du délai prévu à l'article L. 2323-3.

Si cela ne vise pas spécifiquement l’étude dont vous parlez cela signifie bien toutefois que vous êtes en droit de réclamer les éléments d’informations utiles à votre consultation.