C’est en brut qu’on négocie, et en brut qu’on indique à la fois le salaire de référence et le montant de l’indemnité dans le document cerfa officiel de rupture à remplir.
Toutefois, sachez qu’en termes de régime social et fiscal, l’indemnité de rupture est exonéré d’impôt et de charges sous réserve d’un certain plafond mais assez élevé (après tout dépend bien sûr de ce qui a été négocié).